Header news

Pourquoi on court ? #5

Le mental du marathonien est aussi important que son physique


On dit que le mental du marathonien permet de déplacer des montagnes ! Il y a même ce dicton de coureur : « entraînement difficile, course facile ».

Évidemment, ce dicton est quelque peu erroné, surtout quand on parle du marathon. Celui qui promet qu’avec un bon entraînement, la course sera facile est un menteur…

Un marathon ça n’a rien de facile… Que l’on soit préparé ou pas, ça reste 42km…

Mais on peut dire que plus on est préparé, moins la course sera difficile !

C’est l’idée qu’il faut retenir !

Et au final, on peut même dire que la partie la plus dure d’un marathon ne se passe pas forcément le jour de la compétition. L’entraînement qui va mener au marathon est une phase qui pour certains restera comme encore plus difficile que la course en elle-même.

Et c’est dans cette phase qu’on va construire son mental du marathonien !

https://www.running-addict.fr

 

87473368_900753937047015_7034876261541347328_n

Cette semaine, on passait un cap (que dis-je une péninsule … pardon) dans l’entrainement.

Après 2 semaines de remise général pour cause de tempêtes à répétitions, cette semaine pas le choix, même si la météo n’était pas toujours pas des plus clémente !

Au menu du dimanche: un semi marathon rien que ça, et tout ca sous la pluie sinon c’est pas drôle mais avec une belle équipe: Frank, Jerome & Christophe.

Pour la prochaine sortie longue, on va un peu changer la version et aller voir ce qu’il se passe hors des sentiers battus.

Vendredi soir, je vous invite à venir faire le trail de la Sibérie à Profondeville avec moi.

4 distances sont proposés. Si il y’a des motivés, je me lance sur le 25km …

Toutes les infos ici: https://www.trail-de-la-siberie.com

Il n’y aura donc pas de sortie longue dimanche 01/03.

Je vous donne donc rendez vous vendredi 28 fev. à Profondeville.

J’aurai evidement des gourdes et des teeshirts à vendre avec moi 😉

Bonne journée,

Kevin.

 

 

trail-sibérie-2020